Accueil

[COPAS - Site Officiel]


 Je donne une deuxième vie à mes objets…

Les enfants ont grandi et j’ai de nombreux vêtements qui ne servent plus, ma bibliothèque déborde de livres que je ne lirai plus, je remplace un meuble par quelque chose de plus récent… Autant d’occasion de réfléchir au devenir de tous ces objets inutiles pour moi. La poubelle ? La benne de déchèterie ? Et bien non, d’autres solutions s’offrent à vous : les vide-greniers, les sites internet de vente ou troc entre particuliers, les cabanons du réemploi dans certaines déchèteries, les dépôts-vente ou encore les associations locales de réemploi. A l’inverse, je peux aussi trouver pleins d’objets d’occasion dans les magasins de ces associations : meubles, vêtements, vaisselles… Pour savoir quoi faire de vos objets inutiles, consultez l’annuaire de la deuxième vie des objets sur www.ecotidiens21.fr et vous trouverez les possibilités près de chez vous.


Je fais du compost

A la maison ou au jardin, je produis de nombreux « déchets » : épluchures, marc de café, tontes, feuilles mortes… Ils sont biodégradables, alors pourquoi ne pas s’en servir plutôt que de les mettre à la poubelle ou à la déchèterie ? C’est là que la technique du compostage entre en jeu : on alterne, soit dans un composteur soit en tas, des fines couches de vert (tontes, épluchures…) et de brun (feuilles mortes, broyat de branches…). Au bout de quelques mois, la récompense est là : on obtient du compost, un amendement naturel que l’on peut utiliser directement au jardin pour nourrir nos cultures.


 Si je ne lis pas les publicités, je mets un autocollanteco gest stop pub

Je n’aime pas lire les publicités ? Dès que j’en ai dans ma boîte aux lettres elles vont directement dans ma poubelle de tri, sans passer par la case maison ? L’autocollant Stop Pub est pour moi. En apposant cet autocollant, j’exprime mon refus des publicités, mais en conservant l’information des collectivités.


 je fais la chasse au gaspillage alimentaire

Il nous est tous arrivé de devoir jeter des restes, des aliments non entamés mais déjà périmés. D’ailleurs, chaque français jette en moyenne 20kg d’aliments par an à la poubelle, dont 7 kg encore emballés. Pour essayer de réduire ce chiffre impressionnant, de nombreuses solutions existent. Cela commence au moment de faire les courses : je prévois une liste, afin d’éviter les achats compulsifs. Je fais attention aux dates de péremption et je prends chaque produit en quantité nécessaire. Une fois les aliments à la maison, j’adapte la conservation selon le type de produits. Et quand je cuisine trop, je mets le surplus au congélateur, en petites portions, afin d’utiliser par la suite seulement ce dont j’ai besoin. Et enfin, j’accommode les restes avec des recettes faciles et savoureuses.


Je fais les bons choix lors de mes courseseco geste emballages

Les emballages représentent 30% du poids de nos poubelles. On les croirait incontournables et irréductibles. Pourtant, en prenant le temps de la réflexion lors des courses, il est possible de réduire ces emballages. Lorsque cela est possible, je préfère un produit vendu en vrac ou à la coupe. Dans certains magasins, il est même possible d’utiliser des emballages réutilisables ! Ensuite, pour un même produit, des différences importantes peuvent apparaitre : par exemple, un dentifrice peut être trouvé dans un carton ou non. On peut aussi penser aux gros volumes : pâtes, riz… se conservent très bien et peuvent s’acheter en gros sachets. Je mange beaucoup de fromage blanc ? Au lieu de prendre des petits pots, je privilégie les gros pots. Et enfin, l’ennemi numéro 1 à bannir : le sac plastique. Je pense aux paniers, cabas ou sacs réutilisables, originaux et colorés. Et en plus, en surveillant les emballages, je fais des économies !